Bien connaître et choisir son système de chauffage économique avant l’achat

Les ménages qui voient leur facture augmenter à cause de la consommation du chauffage gagneraient à changer le dispositif responsable de ces dépenses. Achetez donc un autre système plus économique afin de pouvoir faire des économies ! Aujourd’hui, les poêles à granulés de bois ont le vent en poupe et sont très appréciés, car ils permettent de participer à la protection de l’environnement.

Les types de poêles à chauffage économique

Faire l’achat d’un poêle à chauffage économique nécessite la connaissance des différents modèles présents sur le marché. Ils sont très variés et sont présentés sous diverses formes. Citons alors :

  • le poêle à convection naturelle
  • le poêle ventilé
  • le poêle canalisable
  • le poêle hydraulique
  • le poêle mixte bûche-granulés.

Ces différents modèles sont proposés dans les commerces spécialisés. Il faut alors choisir celui qui s’adaptera avec le style de déco de sa maison. Pour le poêle à granulés de bois, il n’est pas nécessaire de faire de grands travaux d’installation. Un professionnel peut les accomplir en une journée, et les dépenses allouées ne tarderont pas à être récupérées.

Comme son nom l’indique, le poêle à chauffage économique est un appareil de chauffage utilisant des granulés de bois fabriqués à partir de sciures vierges provenant de l’industrie de transformation du bois. Ces combustibles révolutionnent l’énergie de chauffage classique. Ce sont des produits du recyclage des déchets de l’industrie du bois, ceux-ci étant transformés en un nouveau produit plus écologique, mais également plus économique. Le rechargement d’une poêle à chauffage économique peut être automatisé par un silo de stockage et une vis sans fin d’alimentation en combustible.

Quelques conseils de choix de son système de chauffage économique avant achat

Il est important de bien choisir son système de chauffage économique avant d’en acheter. Il faut tout d’abord opter pour un dispositif respectant les normes de sécurité. Un tel dispositif doit être certifié RGE. Ensuite, il faut prendre un appareil dont le combustible peut être utilisé assez longtemps. Le poêle à granulés de bois en est un exemple. Le choix d’un poêle trop grand ou trop surdimensionné en kilowatts serait source de gaspillage. Il vaut mieux utiliser un poêle qui fonctionne à haut régime qu’un autre qui marche tout le temps au minimum. Cela évitera le problème de dépôts sur la cheminée. Si le logement est doté d’un conduit d’évacuation de fumée, l’installation de l’appareil sera facile. Il faut juste ajouter un tubage en inox afin de rétablir l’étanchéité de la poêle à granulés de bois. Ceux qui ont un conduit de fumée qui se termine en toiture et qui préfèrent un poêle à granulés avec un montage traditionnel auront à choisir un système de chauffage économique équipé d’un terminal en façade. Le conduit d’évacuation traversera alors le mur le plus proche à l’horizontale. Le type de montage en ventouse ne concerne que l’habitat individuel. Ces types de poêles sont faciles à installer, et ne coûtent pas cher par rapport aux profits qu’ils apportent. Ils s’avèrent être les compléments idéals d’un chauffage classique, d’autant plus que les nouveaux dispositifs font preuve d’efficacité.