Tout ce qu’il faut savoir sur le porte-bébé physiologique

Tout ce qu’il faut savoir sur le porte-bébé physiologique

  • Post Category:Divers

Trouver un moyen de se déplacer avec son enfant est un point très important. De la poussette traditionnelle au porte-bébé en harnais, en passant par l’écharpe de portage. Les accessoires pour le portage de bébé sont de plus en plus nombreux en ce moment. Aujourd’hui, nous allons passer en revue le porte-bébé physiologique.

Qu’est-ce qu’on entend par porte-bébé physiologique ?

Tout d’abord, un porte-bébé est un accessoire que l’on utilise pour porter son enfant contre soi. Il peut être décrit comme un harnais où l’on pose le bébé. Et qui est rattaché au corps par une sangle et des bretelles.

On dit de ce modèle qu’il est physiologique, car il tient compte de la morphologie de votre enfant. Mais il prend également en charge son développement.

Quand votre bébé est encore tout petit, le porte-bébé physiologique permet de le maintenir dans une position fœtale. De plus, il lui apporte de la chaleur. Dans ces conditions, votre enfant peut s’endormir plus facilement.

Ensuite, le porte-bébé peut être ajusté au fur et à mesure de la croissance de votre enfant. Quand on le met dans une position ventrale, le porte-bébé favorisera l’écartement naturel des hanches. Cela tout en veillant à ce que son dos reste bien arrondi.

Quand il grandit, vous pouvez l’aider à s’asseoir en le mettant dans une position dorsale.

On dit aussi que c’est un porte-bébé physiologique en raison de la sensation de confort qu’il procure. En effet, comme on peut le voir sur le site Portebebe.net, le rembourrage des bretelles apporte une extrême douceur. Ce qui est très rassurant pour un nourrisson.

De plus, la sangle dans laquelle on le pose répartit son poids de façon équilibrée. Ce qui fait qu’il sera toujours à l’aise, peu importe sa position.

porte-bébé physiologique

Les avantages d’un porte-bébé physiologique

Avec un porte-bébé physiologique, votre enfant est rattaché à vous grâce au harnais et à la sangle. Vous n’avez donc plus besoin d’utiliser vos bras pour le tenir.

D’une part, vous avez une liberté de mouvement pour entreprendre d’autres tâches. D’autre part, cela soulage grandement les bras.

En effet, porter un enfant pendant des heures peut être fatigant. Et en plus, il prend encore plus de poids en grandissant. Avec un porte-bébé physiologique, les bras et les mains ne sont plus aussi sollicités.

En enserrant le porteur et l’enfant, le porte-bébé permet de travailler la relation entre le nourrisson et son père. Effectivement, on néglige souvent le rôle du père étant donné que dans l’imaginaire populaire, c’est la mère qui porte l’enfant.

Avec un porte-bébé physiologique, le père peut être plus proche de son bébé et réciproquement. C’est d’ailleurs une bonne manière de familiariser le nourrisson avec l’odeur de son papa. Ce qui permettra de diminuer drastiquement ses angoisses et de se sentir en sécurité avec lui.

À partir de quel âge peut-on utiliser un porte-bébé physiologique ?

L’avantage du porte-bébé physiologique est qu’il s’adapte à la morphologie de votre nourrisson. C’est pourquoi il peut être utilisé dès le premier mois.

Cependant, il faut absolument soutenir son dos et sa tête avec les mains et les bras. En fait, le bébé n’a pas encore assez de force pour les soutenir de lui-même.

C’est à partir de 4 mois que vous pouvez utiliser un porte-bébé physiologique en toute tranquillité. Et cela jusqu’à ce qu’il atteigne les 25 kg.

Effectivement à cet âge, la masse musculaire du bébé est déjà assez développée. Les mains et les bras du porteur ne seront plus sollicités à tout moment.

En collant son dos contre le ventre du porteur, on incite l’enfant à développer tous ses sens. Cela commence par l’observation de l’environnement qui l’entoure.