Comment avoir un chien peut améliorer la santé de vos enfants ?

Quand on demande aux parents pourquoi ils n’ont pas d’animaux de compagnie, les enfants sont souvent l’argument prioritaire pour justifier leur choix. Or, de nombreuses études ont montré les conséquences positives d’avoir un chien pour la santé physique et mentale des enfants. Découvrez-les.

Une meilleure immunité

Les enfants vivant avec des animaux au quotidien ont moins de chances de développer des allergies en grandissant. Certes, il peut y avoir une très embêtante allergie aux poils des animaux, mais si elle ne se déclare pas, les animaux réduisent le risque des autres infections. La raison est simple. Vivre avec un animal en bonne santé expose l’enfant à un ensemble de bactéries qui renforce ses défenses immunitaires.

Moins de risques d’obésité

La sédentarité et le manque d’exercice sont les épées de Damoclès présentes constamment sur la ligne de vos enfants. Quand ces derniers y succombent, ils grossissent et s’ils cumulent en plus ce comportement avec une mauvaise alimentation, l’obésité n’est jamais loin.

Les enfants possédant un animal de compagnie sont plus actifs. Ils sont obligés de les sortir plus régulièrement, surtout s’il s’agit d’animaux très sportifs comme les chiens de traîneau. Ces derniers bougent constamment, que ce soit à l’intérieur ou à l’extérieur de la maison. Ils courent avec vos enfants et sont capables d’aller chercher la balle pendant de longues minutes. Ce sport est bénéfique à la santé de votre enfant. Il n’a d’ailleurs pas l’impression de fournir des efforts. Il s’amuse simplement.

Le chien est un compagnon de tous les jours

Même si les parents aiment penser l’inverse, un enfant ne se sent pas capable de parler de tout avec eux. Le chien remplit alors très bien le rôle de confident. Beaucoup de personnes grandissant avec des animaux ont pris l’habitude de leur parler. Elles livrent des confidences, mais aussi discutent de sujets plus légers.

Le chien ne répond pas, mais ce n’est pas grave. Le simple fait de parler fait du bien. Les chiens entrent d’ailleurs dans le cadre de thérapies. Ils sont parfois présents dans les maisons de retraite pour combattre la solitude des personnes âgées et sont conseillés aux personnes souffrant de dépression.

Le chien est également d’une grande aide pour vaincre la timidité de certains enfants. En le promenant, les passants et les autres enfants vont parfois vers eux pour discuter de leur boule de poils. Les petits prennent également l’habitude de s’exprimer avec leur compagnon et cela rejaillit dans toutes leurs interactions au quotidien.