Les origines japonaises du Kigurumi

Kigurumi

Quand vous pensez à de jolies grenouillères kigurumi mignonnes et câlines, il est difficile d’imaginer qu’elles pourraient avoir une histoire ancienne qui remonte à des centaines d’années… Si vous êtes curieux de connaître les antécédents historiques du kigurumi, alors prenez 5 minutes pour lire cet article inspirant….

Le kigurumi en polaire ou polyester suivant les modèles et les marques que vous portez aujourd’hui puise en fait ses origines dans une forme de cosplay japonais appelé « animegao kigurumi ». Ce terme désigne une forme très stylisée d’interprétation théâtrale, dans laquelle les participants se couvrent le visage avec des masques et s’habillent ensuite en costumes originaux. Habituellement, ces cosplay costumes représentent des personnages populaires de mangas et d’anime japonais. Animegao kigurumi remonte au milieu des années 1990, et la première représentation d’animegao kigurumi enregistrée remonte à 1993.

Donc, comme vous pouvez le voir, cela fait environ 25 ans que le premier « kigurumi moderne » est apparu. Cependant – et c’est là que les choses deviennent vraiment intéressantes – il est possible de trouver des antécédents historiques au kigurumi qui remontent aux années 1600.

Le lien entre le Kigurumi et d’anciennes formes de théâtre japonais

C’est à ce moment-là que la forme de théâtre connue sous le nom de Kabuki a fait son apparition au Japon. Il s’agissait d’une forme très stylisée de « drame-danse » qui mettait souvent en scène des combats à l’épée et des costumes sauvages. Certains artistes portaient des « masques kabuki », tandis que d’autres portaient un maquillage élaboré. Et alors que beaucoup de drames kabuki étaient basés sur des événements historiques, certains d’entre eux mettaient en scène des créatures fantastiques et exotiques (y compris des fantômes).

Et il existe d’autres formes d’interprétation japonaise ancienne qui peuvent aussi être des antécédents historiques aux kigurumi. Par exemple, il existe une forme de théâtre de marionnettes japonais appelé Bunraku, dans lequel les marionnettistes s’habillent tous en noir et portent des masques manipulés physiquement qui peuvent atteindre 3-4 pieds de haut.

Le tournant du Kigurumi dans l’ère moderne

En ce qui concerne le passage à l’ère moderne, un grand moment est arrivé pour le kigurumi lorsque des compagnies japonaises et des studios de production ont commencé à fabriquer des masques de haute qualité avec des personnages japonais bien connus que n’importe qui pouvait acheter au milieu des années 1990. Avant cela, tous les masques et kigurumi devaient être méticuleusement fabriqués à la main à partir de matériaux facilement disponibles. Pour remettre cela dans le contexte, c’est comme si vous faisiez vos propres costumes d’Halloween à partir de zéro au lieu d’aller dans un magasin pour choisir et acheter le Kigurumi de votre personnage ou animal préféré. Si vous pouvez acheter un masque disponible dans le commerce à un prix abordable, cela ouvre vraiment l’univers à un public mainstream.

Kigurumi

Vers le milieu des années 1990, l’idée même de la « mode de rue » est devenue très à la mode, surtout dans la plus grande ville du Japon, Tokyo. Soudain, il est devenu cool et à la mode de porter le kigurumi dans le cadre de tenues élaborées. Les week-ends, les enfants cool de Shibuya parcouraient les rues habillées de grenouillères animales. La tendance est devenue si populaire que les blogueurs et les fashionistas occidentaux ont commencé à s’en rendre compte, ce qui a conduit à « l’exportation » du traditionnel kigurumi vers l’Occident.

Entre 1999 et 2004, le kigurumi était plutôt une tendance underground aux Etats-Unis et en Europe. Mais un autre grand tournant s’est produit en 2005, lorsque les bandes dessinées, mangas et anime japonais ont commencé à sortir en Occident. En même temps, les nouvelles conventions massives dédiées à la bande dessinée et à l’anime ont commencé à être populaires. Et, pour couronner le tout, certains artistes et musiciens occidentaux – en particulier, Gwen Stefani, ont commencé à intégrer des éléments de la mode de rue japonaise dans leurs spectacles et vidéos musicales.

Pyjama licorne, les Kigurumi les plus populaires

Le plus populaire et mainstream des Kigurumi reste principalement le pyjama combinaison licorne. De nombreux sites, boutiques en ligne et places de marchés en proposent à des prix plus ou moins abordables…

pyjama licorne enfant

Les dernières tendances sont sur le développement des Kigurumi pour les enfants, avec des modèles disponibles du 2 ans jusqu’au 12 ans. La combinaison pyjama licorne enfant rencontre un succès fulgurant depuis 2 ans maintenant et de nouvelles couleurs ne cessent de voir le jour continuellement : rose, bleu, arc en ciel, multicolore, étoiles… Un large choix pour le plus grand bonheur des plus jeunes.

Et vous, quel est votre Kigurumi préféré ?