Comment parler de ses problèmes intimes quand on est en couple ?

En dehors des dieux de l’Olympe et des gros menteurs, tout le monde est sujet à de petits problèmes intimes plus ou moins fréquemment. Si vous êtes célibataire, pas de souci, vous partagerez ces petits problèmes avec votre chat (car c’est bien connu, toutes les filles célibataires ont un chat à la maison) et à priori, il ne vous jugera pas. Le problème est plus complexe quand vous êtes en couple. Voici quelques astuces pour dédramatiser tout cela et faire comprendre à votre homme que vous êtes finalement une femme comme les autres !

Un exemple très simple qui m’est arrivée (et comment j’ai mal géré la situation !)

Le plus simple, c’est que je vous décrive une situation réelle, qui m’est arrivée avec mon compagnon. Comme beaucoup de personnes, je suis parfois sujette à de petits soucis hémorroïdaires, surtout quand je suis stressée (et que je mange n’importe quoi !). Un soir, mon compagnon rentre et me voit prendre des cachets. Forcément, il me demande « tu es malade ? ».

Et là, gros dilemme : dois-je lui dire que je suis en train de prendre un médicament pour lutter contre mes crises d’hémorroïdes ou simplement un petit complément alimentaire car je ne me sens pas en forme ? Je joue la carte de la lâcheté et j’opte pour la seconde option… Je crois m’en être tirée, mais je suis pourtant loin du compte !

Le moment fatidique de la nuit à deux

Un peu plus tard, nous nous retrouvons sous la couette pour passer une belle et douce nuit entre amoureux. Je vous passe les détails, mais les baisers deviennent des caresses et la température monte inévitablement.

Jusqu’au moment où une petite douleur me rappelle la triste réalité du moment : je suis victime d’une crise d’hémorroïdes. Que vais-je pouvoir inventer cette fois, pour éviter subtilement une partie de jambes en l’air qui risque de mal tourner ?

La solution : être sincère (vous avez tout à y gagner !)

Prise de panique, je craque complètement et j’avoue à mon mec que « ce soir, ça ne va pas être possible chéri… ». Voyant son étonnement, je prends mon courage à deux mains et je lui explique que j’ai un petit souci d’hemorroide externe, rien de bien grave, mais que ce serait vraiment mieux si l’on pouvait s’abstenir durant quelques jours.

Mon mec m’a immédiatement pris dans ses bras en me disant qu’il comprenait et qu’il n’y avait pas de quoi s’inquiéter. Et qu’il avait même trouvé bizarre cette histoire de compléments alimentaires ! Bref, que je pouvais être sincère sur ces sujets et qu’il n’avait pas à me juger pour ce genre de petits désagréments.

 

J’ai trouvé sa réaction très intelligente et cela m’a confirmé deux choses. Premièrement, quel que soit le souci que l’on rencontre, en parler librement et sincèrement avec son compagnon est toujours la meilleure solution. Deuxièmement, que ce genre de discussion était l’occasion de souder encore plus un couple, contrairement à ce que l’on peut croire.