Découvrez les joies de l’Escape Game

Découvrez les joies de l’Escape Game

  • Post category:Lifestyle

L’engouement pour l’ Escape Games est à son comble actuellement. Cette activité se démocratise de plus en plus en France. Dans toutes les villes, on peut voir des salles de jeux qui offrent une expérience unique. Une fois que vous aurez pratiqué cette activité, vous n’aurez qu’une envie : très vite recommencer. Pourquoi les jeux remportent-ils un tel succès ? Il suffit de participer à un Escape Game dans le 44 pour avoir la réponse.

De nouveaux défis pour s’évader

La routine du quotidien génère souvent énormément de stress. On a tous besoin à un moment ou à un autre besoin d’un instant d’évasion pour s’échapper de cette monotonie. Si certains optent pour le sport, courir dans les magasins, la lecture, d’autres choisissent les jeux pour relever des défis qui ne sont pas seulement amusants, mais aussi bénéfiques pour le cerveau. Pour renforcer la cohésion au sein d’une équipe, les entreprises organisent de plus en plus un Escape Game pour inciter leurs salariés à travailler ensemble. C’est d’ailleurs le principe d’un Escape Game. Vous aurez l’occasion d’atteindre avec d’autres personnes un objectif. 

Une attraction phare 

Nés au Japon, les jeux débarquent en France pour le plaisir des petits et des grands. Entre chasse au trésor et Cluedo, jeu de rôle, le concept séduit toutes les catégories d’âges. 

  • Un groupe se retrouve enfermé dans une pièce et dispose d’une heure pour résoudre une énigme et s’échapper du lieu.
  • Chaque pièce a un scénario et une ambiance dans laquelle les joueurs sont plongés.
  • Si vous êtes claustrophobe, cette activité est déconseillée, mais pour tous les autres, il n’existe aucun danger.
  • De la même manière que les avatars virtuels, les jeux sont une façon de rompre le quotidien.
  • Elles séduisent un large public. La tranche d’âge 25-40 ans constitue le cœur de la cible.
  • Les entreprises misent aussi comme nous avons pu le spécifier sur cette activité pour souder les salariés.