La chaudronnerie, c’est également de l’art

Nous connaissons tous la chaudronnerie conventionnelle qui est une branche de l’industrie qui permet de transformer les métaux en différentes formes, des feuilles, des tubes, etc.
Ces différentes modifications de formes sont souvent utilisés dans le domaine de l’industrie et très rarement dans le domaine de l’art, mais il est important de savoir qu’au fil des siècles, la chaudronnerie a permis la conception d’objets d’art.

L’évolution de la chaudronnerie dans le temps

Les premières transformations du métal en tôles se faisaient manuellement par des techniques de martelage ce qui rendait le travail long et fastidieux.

On en retrouve des traces très tôt dans l’histoire, simplement car les métaux précieux étaient réservés aux familles riches, chaque « chaumière » avait  une chaudron qui lui permettait de faire chauffer sur le feu. Les chaudronniers de l’époque et toute la corporation professionnelle ne devaient pas manquer de travail…

Ce n’est qu’au cours du vingtième siècle avec l’apparition de technologies modernes et industrialisées que le travail du métal a pu se développer afin d’atteindre ce que nous connaissons maintenant. Les machines ont permis de développer la production d’objets plus simples mais également d’accroitre les rendements de production.

Au fil des époques, les métaux utilisés ont évolués par passer de l’acier ou du plomb vers des métaux du type de l’acier inoxydable ou l’aluminium.

L’évolution conjointe des techniques de travail et des matériaux utilisés ont permis de mettre en avant l’adaptabilité de ce secteur industriel clé pour le développement.

Façonner & transformer le métal pour en faire de l’art

Avec l’évolution des techniques de façonnages, il est désormais plus facile de modeler le métal afin de lui donner un aspect différent.

Le chaudronnier d’art ne se contente pas seulement d’exécuter une commande, il est immergé en amont de la fabrication afin de déterminer la faisabilité de l’œuvre ainsi que l’ensemble des contraintes à prendre en compte. De nos jours le métier de chaudronnier d’art (ou métallier d’art) n’est plus limité à la fabrication ; certains métalliers conçoivent même les gabarits de l’œuvre qu’ils vont créer, ce qui leur permet d’être présent sur la totalité de la chaîne de fabrication.

De jeunes entreprises ont pris le chemin de la chaudronnerie d’art afin de sortir des pièces classiques fabriquées en métal pour l’industrie ou pour la « consommation » quotidienne, rhino métal workshop est l’une de ces jeunes pousses qui travaille le métal afin de le transformer et de sublimer. Rhino Métal Workshop peut entre autre fabriquer des pièces d’art entièrement sur-mesure, ce qui n’est pas forcément possible avec des ateliers spécialisés dans la conception de grandes séries.

Les techniques de chaudronnerie modernes et les transformations réalisées révèlent de l’art et permettent de créer des objets, des sculptures qui resteront dans le temps.