Les must have pour entrer dans l’hiver

Novembre et son lot de tendances saisonnières où alternent matinées fraîches, éclaircies ensoleillées et pluies. Et si l’été est bel et fini, que l’automne est déjà là, l’ombre de la première vague de froid plane au-dessus de nos têtes. Elle est d’ailleurs la grande tendance pour la fin novembre. L’occasion de préparer son vestiaire et de mettre en avant les musts have pour aborder la saison sous l’angle de la tranquillité, du cocooning et de la chaleur douce.

Le pull col cheminée

À mi-chemin entre le pull col rond et le pull col roulé, le pull col cheminée est un basique du vestiaire masculin. Cet hybride est LA pièce inévitable de l’automne et de l’hiver, la pièce phare qui arrive au niveau du cou sans le mouler. Il est donc de rigueur, et ce, dès l’apparition des premiers froids pour tenir chaud. Alternative à la chemise, il se porte alors avec une veste, un blazer par exemple. Idéal pour les morphologies petites ou larges, car il permet d’allonger la carrure. Et, pour que le look soit irréprochable, le modèle ne doit être ni trop serré, ni trop ample. Les coutures au niveau de l’épaule doivent tomber sur l’acromion, ce petit os au niveau de l’épaule. 

Le boxer

Le secret pour affronter les premiers frimas est sans nul ne doute le boxer. Seconde peau, ce sous-vêtement est confortable tout en étant esthétique. Véritable accessoire de mode de cet automne et ce, même s’il reste des plus discrets.

L’écharpe

Plutôt que d’attendre le premier coup de froid, au risque d’attraper l’un des nombreux maux de l’hiver, mieux vaut adopter l’écharpe. L’idéal est d’opter pour une écharpe que l’on peut aisément ranger dans sa sacoche afin de pouvoir l’enlever et la remettre au gré de ses besoins tout au long de la journée. Les aficionados de la fashion-sphère ne pourront se passer de cet accessoire tant elle apporte cette touche d’élégance à la tenue. Qu’il s’agisse d’un foulard en soie, d’une écharpe en cachemire ou encore d’un chèche notamment, l’important est de porter cet accessoire avec style. Ceux qui ont un style casual chic opteront alors pour le nœud parisien. Cela consiste à relier l’écharpe à ses deux extrémités et à la prendre par le milieu sans trop serrer le nœud autour du cou au risque de casser l’effet nonchalant du look. Les styles classiques laisseront l’écharpe tomber de chaque côté du corps pour donner un côté chic à la tenue. Ceux qui recherchent le confort préféreront enrouler l’écharpe autour du cou en ne laissant qu’un minimum de longueur. Bref, tout est possible !

Le chino

Voilà quelques années que le chino opère une révolution dans le monde de la mode. Il est lui aussi un incontournable du vestiaire masculin. Plus original que le jean’s et moins formel que le pantalon de costume, le chino est encore cette saison, la tendance phare du moment. Parce que le chino à tendance à se détendre très légèrement dès les premiers lavages, mieux vaut le choisir un peu serré au départ, notamment au niveau de la taille. En parallèle, la ceinture doit suivre les lignes du corps sans bâiller, les fesses doivent être maintenues, il ne doit pas y avoir d’excès de matière au niveau de l’entrejambe, la coupe doit être ajustée sans trop mouler. Pour finir, le pantalon doit venir se casser sur la chaussure en ne faisant qu’un seul pli. Durable, solide et confortable, il a l’avantage de se décliner dans toutes les couleurs : idéal pour affronter les premières fraîcheurs tout en restant élégant. Côté tenue, c’est le bas par excellence tant il est polyvalent et les possibilités de combinaisons infinies.

Pour finir, cet automne-hiver, l’homme classique rencontre l’homme moderne débarrassé des dictats de la mode. Cette saison encore, les sneakers foulent les tapis rouges des podiums des Fashion Week … mais aussi les asphaltes de France et de Navarre !  Qu’il s’agisse de l’hybride 'Puma/Fubu', de la 'Air Max Plus', de la 'Kenny I', de la 'Balenciaga Triple S', de la 'Ozweego', de 'l’Air Force', de 'l’Air Max', la 'Futurecraft 4D', la 'Nike React' notamment, une chose est sûre elle ne devrait laisser personne indifférent et satisfaire les goûts de chacun.