Tout ce que vous devez savoir sur les implants dentaires

Que ce soit pour des raisons purement esthétiques ou pour un motif d’ordre médical, de nombreuses personnes décident chaque année de se faire poser des implants dentaires. Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur les implants dentaires.

Qu’est-ce-qu’un implant dentaire ?

Un implant dentaire est une racine artificielle souvent en titane qui vient remplacer une racine naturelle qui a déjà été extraite ou qui est abîmée à la suite d’un traumatisme, d’une infection ou d’une maladie parodontale. Plus d’infos ici. L’implant va être placé dans la mâchoire, ce qui suppose d’avoir assez d’os. L’implant dentaire ne sera posé que si la racine naturelle ne peut être conservée car il s’agit en fait d’un point d’ancrage et non d’une prothèse dentaire.

Avant la pose d’un implant dentaire

Bien qu’il s’agisse d’un acte de plus en plus fréquent, la pose d’un implant dentaire suppose quelques conditions avant de pouvoir être effectuée :

  • Bien choisir son praticien

Un chirurgien-dentiste ou un stomatologiste sont aptes à poser des implants dentaires. Il est toutefois recommandé de choisir un praticien formé en implantologie et ayant l’habitude de réaliser ce type d’intervention.

  • Une bouche en bonne santé

Avant d’effectuer la pose d’un implant dentaire, la santé bucco-dentaire du patient devra être optimale. En effet, la pose ne pourra pas se faire en présence d’une infection ou d’un inflammation au niveau des dents ou de la gencive.

  • Un panoramique dentaire

Avant la programmation de l’intervention, votre chirurgien dentiste vous fera passer un panoramique dentaire ou un scanner afin d’en vérifier la faisabilité, notamment au niveau de la présence suffisante d’os. Dans certains cas, une greffe osseuse peut être nécessaire.

La pose d’un implant dentaire

Réalisée en bloc opératoire ou le plus souvent dans une pièce spécifique d’un cabinet dentaire, la pose d’un implant dentaire s’effectue sous anesthésie locale. Le spécialiste va venir percer un petit trou dans l’os à l’aide d’un foret puis va venir y insérer l’implant. Une prothèse dentaire est parfois mise en place directement, il est cependant recommandé d’attendre la cicatrisation totale de l’implant. Le praticien vérifiera quelques mois plus tard que l’implant soit bien intégré à la mâchoire.

Les implants dentaires sont ils remboursés par la Sécurité Sociale ?

L’implant dentaire en lui-même n’est pas remboursé par la Sécurité Sociale, notamment en raison des variations de tarif d’un praticien à l’autre. En revanche, la couronne recouvrant l’implant, également appelée prothèse dentaire, va elle être prise en charge par la Sécurité Sociale.