Augmentation mammaire : tout ce qu’il faut savoir

La pose de prothèses mammaires est l’intervention la plus pratiquée dans le monde, avec près d’1,8 millions de procédures par an. En France, 400 000 femmes environ auraient déjà franchi le pas, et la demande reste élevée. Mais cet acte chirugical n’est pas anodin et il doit être bien préparé en amont avec des spécialistes. Le point sur l’augmentation mammaire.

C’est quoi une augmentation mammaire ?

Une augmentation mammaire consiste à poser des prothèses mammaires pour augmenter la poitrine. Dans certains cas, cela peut aussi corriger une légère ptôse mammaire, surtout quand la perte de volume est limitée et consécutive à une grossesse ou un amaigrissement. Quand le relâchement est important, le chirurgien conseillera de faire en même temps une plastie mammaire.

Les prothèses mammaires sont constituées d’une enveloppe en silicone, plus rarement en mousse de polyuréthane, et d’un produit de remplissage. Le chirurgien explique, lors de la première consultation, les paramètres à prendre en compte pour choisir le modèle le plus adapté au résultat désiré. Chirurgien et patiente s’accordent alors à choisir le meilleur modèle adapté aux besoins de la patiente.

Choisir le bon volume

Que se soit pour corriger l’aspect et le volume de ses seins ou pour répondre aux canons de beauté, chaque femme a une motivation bien précise qui la pousse à réaliser cette intervention de chirurgie esthétique. La question est de déterminer le volume souhaité. Certaines femmes souhaitent gagner une taille de bonnet tandis que d’autres expriment un besoin plus conséquent. Certaines femmes ne savent tout simplement pas.

La femme doit se demander si elle désire quelque chose de classique, d’élégant, ou si elle est prête à assumer un résultat qui n’est pas « naturel ». » La plupart des chirurgiens disposent d’implants-tests à glisser dans le soutien-gorge pour se rendre compte du résultat. Le mieux est d’apporter un T-shirt blanc col en V, qui donnera une bonne idée de l’augmentation et de son impact sur le décolleté et la silhouette.