Qu’est-ce qu’un prothésiste dentaire et comment le choisir ?

Ces dix dernières années ont marqué la disparition de nombreuses entreprises de prothésistes dentaires en France. L’importation provenant des pays low cost continue de marquer un point. Malgré cela, le chiffre d’affaires des laboratoires de prothèse dentaire reste stable. De plus, avec l’émergence de nouvelles compétences, notamment dans la fabrication assistée par ordinateur, le métier de prothésiste dentaire est aujourd’hui en pleine évolution. En quoi consiste cette profession ?

Le rôle d’un prothésiste dentaire

Le métier d’un prothésiste dentaire est une profession libérale pouvant être effectuée soit en cabinet dentaire, soit dans un laboratoire spécialisé. Sa profession consiste à fabriquer, à modifier et parfois réparer toute sorte de prothèses dentaires telles que les couronnes et les bridges, les dentiers, les bagues ou encore les dents de pivot.

A l’ère où l’on vit, le prothésiste dentaire combine travail manuel et technologie à la fois. Son métier exige beaucoup de minutie et de précision. Contrairement à ce que beaucoup pensent, son travail ne s’improvise pas. En effet, la fabrication de prothèse dentaire requiert plusieurs techniques et passe par plusieurs étapes à commencer par la prise d’empreinte puis la réalisation de la maquette, la fabrication définitive et l’ajustement. Pour donner plus d’esthétisme à la prothèse, il utilise divers matériaux allant des métaux (précieux ou non) en passant par la résine, la porcelaine et la céramique.

Faire le bon choix d’un prothésiste dentaire

Le nombre des laboratoires de prothèse dentaire a certainement diminué, mais celui des actifs dans ce métier reste important. Force est de constater que, dans ce domaine, presque tous les dentistes ont généralement un fabricant avec qui ils travaillent et qu’ils ont choisi avec leurs soins. Pour choisir un prothésiste dentaire à Montpellier ou dans une autre ville en France, plusieurs critères doivent être pris en compte avant de confier la réalisation de sa prothèse dentaire à un fabricant.

La communication et la relation de confiance entre le pratiquant, notamment le chirurgien-dentiste, et le prothésiste dentaire sont les premiers éléments qu’il ne faut pas négliger. Cela reste primordial pour assurer la réalisation de l’appareil dans les meilleures conditions. Si un entretien avec le patient s’avère nécessaire, cela pourra même aider le fabricant à assurer son travail avec beaucoup de précision.

La proximité avec le laboratoire pourrait aussi être un élément déterminant dans le choix d’un prothésiste dentaire. Dans le respect de l’hygiène et les normes de fabrication, la qualité des matériaux et les technologies adaptées au métier sont aussi des conditions à respecter.