La mode est-elle un éternel recyclage ?

Nombreux sont les spécialistes qui considèrent l’année 1920 comme étant l’apparition de l’aspect de la mode actuelle. Depuis, la mode a bien évolué avec les avancées sociales, le contexte politique, voire même historique. À présent, chaque décennie dispose de sa propre spécificité, surtout concernant les tendances. Mais, la mode est-elle un éternel recyclage ?

La mode, du recyclage à l’état pur

Les grandes tendances de l’été et du printemps font déjà partie des grandes lignes apparues l’année précédente. Les jeans tailles hautes, les bombers, le crop top sont des éléments appartenant aux années 90, pourtant ils apparaissent encore cette année. La robe chemise qu’on aime porter provient de l’émancipation des femmes pour le travail en 1920. Les jupes crayons présentent dans le must have du moment sorte tout droit des années 50. Le répertoire des années 70 comprend la moitié des vêtements tendance de 2016 comme les imprimés, les salopettes, le daim, les franges, etc. Quand on parle de recyclage pour la mode, les exemples n’en manquent pas.

Le recyclage, un point positif pour la mode

Le terme recyclage rime le plus souvent avec le phénomène de recommencement. Il faut souligner que les vêtements ayant subi un recyclage ne signifient pas pour autant que c’est une déception. Comme preuve, on peut prendre les vêtements de femme haut de gamme visibles sur le marché.

On est contraint de dire que la mode subira un réel bouleversement dans les années à venir. Bien que le recyclage ait permis de réaliser de nombreux fashion faux pas devenu tendance, les avancées technologiques vont transformer l’ancienne vision de la mode. En effet, les vêtements imprimés avec une imprimante 3D deviendront à leur tour une vraie tendance. Par conséquent, on peut dire que le recyclage n’évoque que des points positifs pour la mode.

Quels sont les différents vêtements nés du renouvellement ?

La plupart des grands créateurs de nos jours ont réutilisé les anciens accessoires et vêtements. Prenons les vêtements récupérés des années 50 telles que les uniformes utilisés durant la Seconde Guerre Mondiale. À cette époque, les femmes étaient à la recherche de l’élégance, du chic et de la féminité. Les créateurs de renoms comme Christian Dior ont su répondre à cette requête avec la création de son « New look ». En parallèle avec la création, d’innombrables progrès techniques ont vu le jour tel que le polyamide, l’acrylique et le polyester. Ces avancés restent l’élément de base pour la mise en place du prêt-à-porter.

La marque Coco Chanel a ensuite introduit son célèbre « petit tailleur » en 1945. Elle relance le même tailleur lors de son défilé en 2010 avec un succès éclatant. Le tailleur peut se porter avec une allure moins stricte afin de devenir ainsi un indémodable.

Les grands couturiers de notre époque ont aussi repris la robe corolle de Marilyn Monroe. Désormais, le recyclage de la robe représente une pièce de mode incontournable. Enfin, on a la certitude que la mode d’aujourd’hui reste un recyclage des vêtements et des accessoires des années passées, découvrez toutes les tendances sur Madame Le Figaro.