Perte de poids : qu’apporte le picolinate de chrome ?

Dans le cadre d’un régime minceur, un supplément alimentaire à base de chrome peut s’avérer un excellent allié. Focus sur le picolinate de chrome : qu’est-ce que c’est et pour quelle posologie opter ?

Complément alimentaire, le picolinate de chrome est essentiellement composé de la synthèse de l’élément chrome, un oligo-élément essentiel au métabolisme de notre organisme. En effet, il a pour fonction la régulation de l’arrivée du sucre dans le sang et de maintenir un taux de glycémie moyen.

L’organisme a notamment davantage besoin de chrome en cas de déficit d’insuline (dont le rôle est de stocker et réguler le sucre au sein du pancréas). En cas de manque de chrome, l’excédent de sucre se dirige vers les cellules graisseuses pouvant impliquer surpoids et diabète.

 De plus, le stress et la nervosité sont des facteurs aggravants en augmentant les besoins en chrome de l’organisme.

Le chrome : une denrée rare

 D’après les recherches, il est estimé à 60 microgrammes les besoins journaliers en chrome afin d’assurer un fonctionnement optimal de l’organisme. Cependant, dans le meilleur des cas, une personne bénéficiant d’une alimentation équilibrée classique ne bénéficierait que de 40 microgrammes.

Sans occasionner des carences, ce manque provoque un déficit sérieux en chrome. Cet oligo-élément se trouve en quantité infime dans nos aliments, comme le foie, le jaune d’œuf ou bien encore les épices. En outre, il ne suffit pas d’ingérer ses aliments pour absorber l’intégralité du chrome qu’ils contiennent. En effet, ce dernier n’est pas toujours profitable.

Dans certains cas, en raison d’une interaction avec d’autres éléments par exemple,il ne pénètre pas dans le sang. Il faudrait consommer une haute dose de ses aliments contenant du chrome pour remplir ses besoins journaliers.

Le chrome : un brûle-graisse naturel

A chaque instant, l’organisme consomme des calories pour fonctionner. Le chrome favorise la consommation d’énergie de par sa faculté à faciliter l’accès du sucre au sang, réduisant aussi le stockage de gras. Lorsque le corps fatigue lors d’un effort physique par exemple et réclame de la nourriture, il intervient également en renfort. En effet, il estompe les sensations de fringales au long de la journée en agissant sur le taux de glycémie.

Sur les conseils d’un médecin, le picolinate de chrome en tant que complément alimentaire peut être préconisé et particulièrement chez les femmes. Quotidiennement,une dose supérieure à 25 microgrammes permet d’augmenter la masse maigre du corps. A savoir que certains médecins informent la totale inutilité d’un sous-dosage, sachant qu’à l’inverse un surdosage ne serait pas nocif.